Je me sens mieux…

Lost and Confused SignpostJ’hésite à l’écrire et même à le dire pour plusieurs raisons :

1 – J’ai peur que cela porte malheur, comme lorsque j’avais parlé de notre relation à Emmanuelle ou à Fred, inconsciemment pour forcer le destin. Résultat, nous nous sommes séparés peu de temps après.

2 – Je ne connais pas exactement la raison pour laquelle j’allais mieux.

–          Est-ce parce que j’avais réalisé la première action de prise d’indépendance en allant seule à l’exposition Hopper ?

–          Est-ce grâce à ma conversation avec Christian, qui m’avait remis un peu les choses à sa juste mesure ?

–          Est-ce parce qu’avec la perspective de notre réveillon du Nouvel An à passer ensemble, ce foutu espoir de malheur n’est-il pas en train de grossir sournoisement dans mon cœur et dans mon esprit ?

–          Est-ce juste une pause dans le déferlement de souffrance que ma tête a organisée pour me laisser souffler ?

–          Est-ce parce que je commençais à mûrir le projet de partir quelques jours à Séville après Nouvel An ?

Toujours est-il que ce matin, toute « requinquée », je t’avais abordé la première en te demandant comment s’était passé l’enterrement de ton oncle. Et puis, dopée par l’euphorie générée par le retour soudain de bien-être tant espéré, je t’avais proposé de venir passer les quelques jours de vacances à Séville avec moi.

Et hop ! Quand je fais une connerie, je ne la fais pas à moitié !

Mais Oh surprise, tu avais dit « pourquoi pas !! »

Eh zut ! (je plaisante… j’étais en fait survoltée !)

On s’était mis d’accord pour regarder chacun de son côté, puis se recontacter pour « se dire quoi ».

J’ai passé ma matinée à préparer une propale de voyage (destination, horaire, prix, etc.) que je t’ai envoyée au retour de déjeuner.

Et pas de nouvelles depuis !

Je pourrais mettre ça sur le fait que tu es hyper débordé aujourd’hui car c’est ton dernier jour avant 2 semaines de vacances.

Mais raisonnablement, je dois aussi commencer à calmer mes ardeurs, faire rentrer dans ma tête l’éventualité que tu diras non au final, par peur d’ambiguïté ou parce pas envie tout simplement, et me rappeler qu’au départ, je voulais faire ce voyage pour marquer symboliquement notre séparation et me changer les idées. Cela m’évitera de tomber de l’arbre en cas de dégonflage de ta part !

A cet instant précis, je n’y crois plus trop…

A suivre…

 

BB,21/12/2012

Advertisements

2 comments

  1. dur d’être ainsi dans l’expectative et en même temps stimulant et excitant de pouvoir être emportée par plein de projets…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: